Pour faciliter votre lecture

Conventions de lecture :

Nous privilégions un traitement encyclopédique des différentes notions, ce qui signifie :

  • que nous nous efforçons de fournir un maximum de références et illustrations pour chaque sujet, au risque d’être parfois épuisant ou de paraitre pédant.
  • nous nous efforçons également de multiplier éclairages, ouvertures et ramifications d’idées, au risque de paraitre souvent hors sujet.
  • nous nous efforçons enfin d’expliciter toutes les notions techniques, au risque d’être lourd, voire barbant.

Nous avons adopté un principe méthodologique de continuité :

  • le traitement des notions suit un argumentaire continu, passant d’un thème à un autre. Il n’y a pas de conclusions (mais nous présentons des résumés).
  • Nous prenons la tradition de pensée philosophique comme un tout et privilégions les rapprochements entre auteurs, contre toute idée de spécialisation, de catégorisation.
  • Nous ne considérons ni que les derniers à avoir parlé ont forcément raison, ni qu’ils sont obligatoirement les plus modernes.
  • Nous ne prenons pas la tradition de pensée philosophique comme un champ bien délimité mais puisons volontiers dans d’autres cultures et d’autres domaines scientifiques, artistiques, etc.
  • Pour favoriser une lecture commode, d’un seul tenant, les notes de bas de page sont les plus courtes possibles, se limitant pour l’essentiel à fournir les références des ouvrages cités. Contrairement à ce qui a cours dans l’édition académique, nous ne renvoyons pas à des notes parfois plus longues que le texte et données bien après lui. Pour la même raison, nous donnons immédiatement, dans le texte, dates et références des ouvrages cités, sans renvoyer à une bibliographie générale. NB : dans le corps du texte, la date de parution du texte est donnée. En revanche, lorsqu’il est fait renvoi à des pages en particulier, celles-ci correspondent à l’édition et le cas échéant à la traduction citée en note de bas de page.
  • Nous recommandons aux étudiants en philosophie d’adopter une approche rigoureusement contraire sur tous ces points, s’ils veulent réussir concours et examens.

Notre recommandation est de suivre une lecture linéaire et donc de lire les textes, dans l’ordre et du début à la fin. Toutefois, de nombreuses autres lectures sont possibles, notamment à l’aide des index, ainsi qu’à travers les renvois dans les textes.

Notre recommandation est également de tout lire – de lire vite plutôt que de sauter des passages. En philosophie, l’imprégnation nous semble essentielle. Même si l’on ne saisit pas tout d’emblée – et le contraire serait très étonnant ! – il est important d’avoir été mis en contact avec des idées multiples et de savoir qu’elles existent.

Bonne lecture !