2. 7. Le monde et les sciences

Poser le concept de monde, c’est interroger l’existence et la cohérence d’un ordre général des choses autour de nous – le fait que cet « autour de nous » ne soit pas un chaos indescriptible. C’est interroger la réalité et l’unité de ce à quoi nous avons affaire hors de nous, que nous partageons avec d’autres et qui nous autorise finalement à dire “nous”.  Et c’est finalement s’interroger les difficultés que rencontre la pensée contemporaine à admettre qu’il y a bien une science et un monde.

Consulter/Télécharger le texte (70 pages)Le monde et les sciences.

Sommaire :

Wittgenstein. Le monde est tout ce qui arrive. Il n’y a pas de monde. L’intellect commun. La science rend le monde inconnu. Contre le relativisme des visions du monde. Le scientisme. Philosophie des sciences. Les paradigmes de Kuhn. La sociologie des sciences. Le nécessaire académisme des sciences. Sélection et créativité scientifique. L’archéologie du savoir de Michel Foucault. L’idéalisme contemporain. Heidegger. La science ne pense pas. Sauver le monde. Whitehead. Comte. Le positivisme. Sagesse. Contemplation.

Joseph_Wright_of_Derby_The_Alchemist

Joseph Wright of Derby L’alchimiste découvrant le phosphore, 1771.